Aller au contenu

Relocalisation du paracétamol : la R(h)odia retransformée en usine chimique d’ici 2022

C’est l’une des conséquences inattendues du plan d’action du gouvernement pour la relocalisation des industries de santé en France : le maire de la capitale comtoise, bien que sur le départ, a d’ores et déjà donné son accord pour qu’on reconstruise aux Prés-de-Vaux, sur l’ancienne friche Rhodiaceta reconvertie en parc urbain inauguré à l’automne dernier, une usine de production de paracétamol. Une décision « abracadabrantesque », selon un communiqué conjoint de l’opposition municipale, qui n’a sans doute pas fini de donner des maux de têtes aux successeur·es de JLF…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *